Aristide Briand - La paix mondiale et l'U.E Agrandir l'image

Aristide Briand - La paix mondiale et l'U.E

9782913882195

Nouveau produit

La voix de ce grand acteur de l’Europe qui nous a précédé sur la voie de notre avenir.

Plus de détails

23,00 € TTC

Fiche technique

Auteur Achille Elisha
Hauteur 21
Largeur 15
Nombre de pages 400

En savoir plus

Le siècle passé apparaît déjà dans l’histoire comme le “siècle des idéologies”. Le traumatisme de deux Guerres Mondiales et d’une longue Guerre Froide le marque à jamais d’une empreinte indélébile. Et c’est pourtant au milieu du fracas des armes qu’est née l’une des plus grandes idées qu’ait jamais eu l’humanité : la paix mondiale.


Cette idée, Aristide Briand (1862-1932) l’a portée inlassablement à bout de bras, allant jusqu’à faire déclarer la guerre hors-la-loi par soixante pays.

Brillant avocat, député éloquent, il est appelé onze fois à la Présidence du Conseil et reçoit vingt-cinq fois le portefeuille de Ministre des Affaires étrangères, record de la République qu’il détient toujours. Il est ensuite durant de longues années chef de la délégation française auprès de la Société des Nations. Il y contribuera plus que tout autre à élaborer les institutions internationales que, sous des appellations différentes, nous connaissons aujourd’hui. Ses écrits et discours, consacrés aux événements majeurs du monde entre deux guerres, sont des sommets de clarté, d’analyse et d’éloquence.

Achille Elisha, ancien diplomate, a consacré une remarquable thèse de doctorat à Aristide Briand. Il a réuni ses textes, et les présente ici avec des annotations précises. Il revient dans une introduction très documentée sur la genèse de l’idée d’Europe depuis le moyen-âge et sur la paix mondiale, faisant de ce livre un ouvrage toujours d’actualité.

Plus d'un quart de siècle a passé depuis la première édition (Plon 1965). René Cassin n'a pu mettre à jour sa préface et la vie et la mort imposent qu'elle reste telle qu'elle fut conçue originellement, pour enrichir le lecteur avisé à travers le temps et l'espace.
L'Union Européenne, le rêve d'Aristide Briand, a pris corps et elle continue à se faire un peu plus chaque jour, bâtissant à chaque fois un peu plus de paix sur ce continent.

L'Histoire des hommes avance elle aussi, et si parfois il nous semble qu'elle bégaie, il n'est d'autre nécessité que de se rappeler ceux qui, par le passé, ont parlé d'une voix forte pour montrer le chemin.

Ainsi Aristide Briand, lors d'un débat à la Chambre le 25 février 1926 : “ Ce qui fait l'équilibre du monde, c'est qu'il y a des peuples différents, avec leur génie propre. En faire disparaître un ou l'amoindrir au point de lui rendre impossibles les manifestations de sa race et de son génie, dans ce qu'elles ont d'inoffensifs pour les autres peuples, ce serait un crime contre l'humanité. C'est avec cette pensée que l'on doit se tourner vers l'avenir”.

Tournons-nous quelques instants vers le passé et retrouvons-y la voix de ce grand acteur de l’Europe qui nous a précédé sur la voie de notre avenir.