Histoire de la franc-maçonnerie et de la Grande Loge d'Ecosse

9782913882096

Nouveau produit

20,00 € TTC

Fiche technique

Auteur Alexander Lawrie et Claude Antoine THORY
Hauteur 21
Largeur 15
Nombre de pages 352

En savoir plus

Ce livre écrit en 1813 par l'historien Claude-Antoine Thory est la traduction de "Histoire de la Franc-Maçonnerie" publiée et signée en 1804 par Alexander Lawrie, Grand Secrétaire de la Grande Loge d'Ecosse.

Lawrie nous propose une "histoire" de la franc-maçonnerie remontant jusqu'aux antiques mystères égyptiens, éleusiaques et dionysiaques. Sautant des pythagoriciens aux esséniens et des esséniens aux chasidéniens, il en vient à attribuer à l'Ordre la construction du Temple de Jérusalem.

Cet ouvrage est également l'un des premiers à poser l'existence d'une filiation entre la Franc-Maçonnerie et l'Ordre des Templiers. Lawrie, s'opposant à Barruel, y affirme l'innocence des Templiers, Francs-Maçons initiés aux mystères syriens. Ce faisant, Lawrie leur impute également l'introduction d'une franc-maçonnerie jusque là orientale dans les pays européens, à commencer par l'Ecosse et l'Angleterre, réceptacle de la pureté maçonnique.

Ceci amène naturellement le Grand Secrétaire de la Grande Loge d'Ecosse à présenter les actes majeurs de l'histoire de cette structure, depuis la Circulaire des loges d'Edimbourg et l'Acte de renonciation de William de Saint-Clair (vers 1730) jusqu'à la 68ème Grande Election de 1803.

Cette traduction n'avait jamais été publiée et son manuscrit est conservé à La Grande Loge de France.

Robert Cooper, conservateur du musée de la Grande Loge de d'Ecosse préface cette édition. Les recherches qu'il a mené pour ce faire l'amènent à affirmer que l'ouvrage original est en fait une oeuvre apocryphe de Sir David Brewster, philosophe et historien, à l'époque jeune étudiant stipendié par un Lawrie en quête de reconnaissance intellectuelle. Brewster devait par la suite obtenir une renommée européenne dans les milieux scientifiques et fréquenter, entre autres, Fresnel, Laplace, Arago ou Berthollet. Aucun lien direct entre lui et Thory n'a malheureusement pu être découvert, et il semble que Thory n'a jamais soupçonné l'imposture de Lawrie.

L'histoire des tribulations du manuscrit de la traduction de Thory est également intéressante, en ce qu'elle retrace à son tour une part de la franc-maçonnerie française. Claude Gagne a réussi le tour de force d'en reconstituer la plus grande partie dans son introduction. Ce livre n'aurait toutefois pas pu voir le jour sans les efforts de François Rognon et Jonathan Giné pour remettre en forme ce manuscrit qui n'était pas en l'état prêt à être édité et qui, de plus, avait parfois souffert de consultations antérieures par des chercheurs ou de simples curieux.

C'est la somme du labeur commun de ces hommes séparés par le temps ou par l'espace qui est aujourd'hui disponible...

La force de ce livre est bien là, dans ce mélange de matériau original, de postulats quasi-mythiques et d'études rigoureuses modernes. Une force propre à satisfaire ceux, nombreux, qui cherchent le savoir à sa source.